Retour

Briques pavés et parpaings : avantages et inconvénients

briques pavés et parpaings
Quelles sont les différences entre la brique et le parpaing ? On vous dit tout sur ces matériaux de construction, largement utilisés en maçonnerie.

Lors de la construction de votre maison individuelle, vous hésitez entre les briques pavés et le parpaing ? Ces matériaux de maçonneries présentent chacun des atouts et des inconvénients. La brique vous séduira par son isolation thermique. Le bloc béton par son aspect économique. Voici un comparatif de ces deux matériaux !

Le parpaing, matériau récent et résistant

Le parpaing est un élément de maçonnerie réalisé à partir d’une couche extérieure en béton armé et d’une couche intérieure en mortier de ciment. De forme parallélépipédique, il se décline en plusieurs versions : bloc plein, bloc creux, et bloc multifonction. Son prix accessible en fait un matériau largement plébiscité pour le gros-œuvre.

Les avantages du parpaing :

  • Le parpaing est facile à trouver et présente un bon rapport qualité/prix.
  • Monter un mur en parpaing ne demande pas un savoir-faire spécifique : c’est un matériau facile à poser, avec une masse volumique intéressante (environ 1950 kg/m3).
  • Le parpaing résiste bien au feu (il est incombustible), au gel et aux intempéries.
  • Il est résistant à l’usure et fait preuve d’une grande longévité (jusqu’à 50 ans)

Les inconvénients du parpaing :

  • Le parpaing n’est pas un très bon isolant thermique, ni phonique. Même si son coût d’achat est bas, il faudra rajouter le prix d’une isolation intérieure et/ou par l’extérieur, pour plus de confort et une meilleure acoustique.
  • Le parpaing a une faible étanchéité et résiste mal à l’humidité. Il nécessite donc un vide-sanitaire ou un dispositif anticapillaire.
  • Le parpaing n’a pas une bonne régulation de l’hygrométrie, et l’installation d’une VMC est indispensable.
  • Sa taille imposante ne s’adapte pas à tous les types de construction.
  • Son bilan écologique et environnemental n’est pas bon, car sa fabrication (ciment issu du calcaire et de l’argile chauffés à 1450°C) entraîne d’importantes émissions de CO2 et donc de gaz à effet de serre.

La brique, matériau historique et authentique

La brique est un matériau de construction utilisé depuis la nuit des temps, fabriqué à partir de terre argileuse (une couche extérieure en argile cuite et plusieurs couches internes pour augmenter sa solidité). Ce matériau historique a vu ses méthodes de fabrication évoluer suite à l’industrialisation. Il se décline en plusieurs versions : brique pleine, brique creuse, brique perforée, brique en terre cuite… La brique la plus couramment utilisée par les maçons pour construire des maisons est creuse. À noter que la brique monomur ne nécessite pas d’isolation supplémentaire.

Les avantages de la brique :

  • La brique est un matériau très solide, durable.
  • Les briques sont faciles à assembler et à poser par des artisans, ce qui permet d’ériger rapidement des murs.
  • Les briques pavés sont un très bon isolant, phonique et thermique.
  • La brique résiste au feu (elle est ignifuge), et à l’humidité. Elle offre aussi une bonne régulation de l’humidité.
  • La brique est un matériau de construction esthétique, qui est naturellement coloré. Elle ne se décolore pas et ne varie pas de couleur au fil du temps. Elle est généralement recouverte d’un enduit de façade, mais il est possible de laisser la brique apparente, pour un effet décoratif.
  • La brique est facile à entretenir et ne nécessite qu’un nettoyage occasionnel.
  • Sa masse volumique est intéressante, avec près de 2050 kg/m3.

Les inconvénients de la brique :

L’inconvénient principal des pavés briques reste son coût d’achat, bien plus élevé que celui du parpaing (2 à 4 fois plus chers)

Brique ou parpaing : quel matériau est le moins cher ?

Le parpaing est un matériau de construction plus économique que la brique.
Toutefois, si son prix d’achat reste bas, sa mauvaise résistance thermique et phonique demande de rajouter des travaux d’isolation, intérieure et/ou extérieure, qui peuvent facilement faire grimper la facture, et réduire l’écart de prix avec la brique.

A titre indicatif, pour des pavés brique, il faut prévoir entre 40 et 80 euros du mètre carré, pose non comprise.
Pour les parpaings, comptez entre 10 et 30 euros du mètre carré, sans compter la pose, ni d’ajout d’isolant.

Il peut être intéressant d’associer les briques pavés et les parpaings lors de la construction des murs et cloisons de votre maison : opter pour du parpaing, qui résiste bien aux brusques changements de température, pour l’extérieur, et choisir la brique pour les murs intérieurs.

Trouver votre artisan Maçon

Laisser un commentaire

 

* Champs obligatoires

Ces articles peuvent vous intéresser

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation