Retour

Comment poser du parquet en chevron ?

parquet en chevron

15 mai 2024

Le parquet chevron, aussi appelé parquet à point de Hongrie, se pose selon des procédés bien spécifiques, pour former des angles droits. Explications.

Esthétiquement très apprécié, le parquet chevron apporte du charme et de l’originalité à une pièce, même dans les intérieurs les plus modernes. Dans quel sens poser les lames du parquet chevron pour que les différentes essences du bois ressortent le plus ? Ou au contraire, pour obtenir un rendu plus unifié ? On vous donne toutes les réponses !

Parquet en chevron : un intemporel

Le parquet chevron, aussi appelé parquet à point de Hongrie, ou à bâtons rompus, donne un effet « raffinement historique » à votre intérieur. Ce type de parquet est apparu il y a plusieurs centaines d’années, au sein de châteaux et autres demeures royales, ou sur les planchers des immeubles haussmanniens.
Son style indémodable en fait un parquet encore très populaire de nos jours. Ce type de revêtement s’harmonise avec les ambiances les plus rustiques et apporte un twist original aux intérieurs contemporains. Le parquet chevron fait le bonheur de ceux qui veulent allier modernité, tradition et élégance.

Un parquet en chevrons est un ensemble de lames taillées à 45 degrés, et non en coupe droite. Les lames de parquet se posent simultanément d’un sens puis d’un autre pour se rejoindre bout à bout, former des angles droits, et créer des effets de zigzag et de diagonales.

La pose de parquet à bâtons rompus, tout comme celui à point de Hongrie, se caractérise par ses lames disposées en V, mais avec un rendu plus irrégulier.
Les lames sont positionnées à angle droit les unes par rapport aux autres, avec un léger décalage pour produire un effet de « rupture ».
Habituellement en bois massif (chêne, pin, noyer, wengé, hêtre, bambou, merisier…), le parquet à chevron se décline aussi en bois contrecollé ou en revêtement stratifié.

Dans quel sens poser le parquet en chevron ?

Symbole du charme à la française, le parquet chevron, notamment dans des bois nobles, est un revêtement qui apporte de la chaleur et de l’authenticité à votre pièce, et même un effet cocooning à votre espace de vie. Dans quel sens le poser ? Voici plusieurs critères à prendre en compte pour ce type de parquet :

Pose selon la lumière

Si vos lames sont orientées vers la lumière, face à la fenêtre, la teinte sera plus homogène et donnera un effet d’agrandissement à la pièce. Si vous choisissez de positionner les lames perpendiculairement à la source lumineuse, le rendu sera plus contrasté, les nuances claires et teintes sombres du bois vont ressortir et votre sol va gagner en relief. Cette pose perpendiculaire va en revanche resserrer la surface de votre pièce, qui pourra sembler plus petite.

Pose selon la pièce

La taille et la forme de la pièce peuvent influer sur le positionnement des chevrons et modifier l’aspect final du parquet.
Si votre pièce est longue et étroite, et que vous orientez les motifs du parquet chevron parallèlement au mur le plus long, votre pièce pourra paraître plus large. Si votre pièce est carrée ou rectangulaire, un motif disposé en diagonale apportera un effet original et agrandira visuellement l’espace de vie.

Pose selon le coût

Le sens de la pose peut avoir une influence sur le coût. En fonction du sens choisi, la pose des lames peut nécessiter plus ou moins de coupes, et donc plus ou moins de déchets. Si vous avez besoin de plus de lames pour réaliser l’ensemble de votre pièce, le coût sera plus élevé.

Les pertes sont plus importantes pour un parquet chevron que pour un parquet à l’anglaise (où les lames sont posées droites et disposées parallèlement, les unes à côté des autres), ou à la française (qui utilise des lames de longueur et largeur différentes, qui sont disposées de manière irrégulière).

Nos conseils pour la pose de votre parquet Point de Hongrie

Vous munir des bons outils

Pour poser votre parquet à bâtons rompus, vous aurez besoin du matériel suivant : un niveau à bulle, un crayon pour les traits de coupe, une scie pour effectuer les découpes, un maillet pour bien emboîter les planches entre elles.

Préparer la surface

Il est recommandé de bien nettoyer le sol de la pièce dans laquelle vous allez poser votre parquet. Enlevez poussières et impuretés à l’aide d’un aspirateur, en insistant dans les recoins et le long des plinthes. Afin que les lamelles du parquet soient stables une fois posées, vérifiez que la surface de la pièce soit bien plane, à l’aide de votre niveau à bulle.

Calcul de la surface

Vous allez devoir déterminer le nombre de lames à prévoir pour réaliser votre projet. Calculez l’aire totale du sol de la pièce et rajoutez une marge de 10 à 15% supplémentaire pour compenser les pertes liées aux découpes.

Faire un plan de calepinage

C’est une étape essentielle qui va vous permettre de mettre sous la forme d’un plan la mise en œuvre de votre projet. Vous aurez ainsi une idée précise de la disposition et du positionnement des lames, et vous pourrez quantifier les découpes.
Dans l’axe de l’incidence lumineuse ou dans le sens de la largeur/longueur de la pièce, à vous de choisir le rendu le plus harmonieux pour la pose de votre parquet en chevron. Chaque approche apporte ses jeux de lumière, fait ressortir les essences du bois, et met en valeur de manière différente les angles droits du parquet à point de Hongrie.

Trouver votre artisan Carreleur

Laisser un commentaire

 

* Champs obligatoires

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation