Les équipements de protection individuelle pour les artisans

    Focus sur les vêtements de protection

    En tant qu’artisan professionnel, vous devez disposer de vêtements de travail efficaces vous garantissant protection et sécurité. Chaque secteur d’activité, chaque métier a ses contraintes, et tout particulièrement les métiers du BTP… C’est pourquoi, d’un domaine à l’autre, il est indispensable d’être équipé de vêtements de sécurité adaptés à vos besoins spécifiques. Focus sur ces vêtements qui peuvent vous sauver la vie !

    Quelles sont les risques auxquels vous êtes le plus exposés ?

    Selon le métier que vous exercez, vous pouvez être exposés à de nombreux risques d’origines variées :

    • biologique (inhalation d’agents biologiques),
    • chimique (inhalation de poussière ou de solvants, contact avec des produits chimiques liquides),
    • manutention (chocs à la tête, coupures des mains, projections dans les yeux),
    • électrique (contact avec des conducteurs sous tension),
    • thermique (travail en chambre froide, contact avec les flammes, projection de métal fondu),
    • rayonnements divers (laser, ultraviolet, infrarouge)
    • bruits
    • troubles musculo-squelettiques

    Autant de risques contre lesquels il convient de bien vous protéger. L’utilisation d’équipements de protection individuels est donc primordial, et souvent obligatoire !
    En effet, des lois françaises et européennes encadrent le port d’un équipement de protection individuelle (EPI).

    En fonction de votre environnement de travail, des équipements spécifiques vous sont imposés pour protéger votre tête, vos yeux, vos voies respiratoires et auditives, mais aussi vos mains et vos pieds.

    Vous avez l’embarras du choix, d’autant plus qu’aujourd’hui les EPI sont de plus en plus résistants, pratiques et confortables.

    Comment bien protéger votre vue ?

    artisan utilisant des lunettes pour la découpe

    Selon la tâche qui vous incombe, vos yeux peuvent être soumis à rude épreuve… Votre vue peut être exposée à de nombreux dangers comme les impacts de projectiles, de liquides chauds ou chimiques. Cela peut avoir de lourdes conséquences.

    Entre poussières et particules, éclats et fumées ou autres rayonnements en tout genre, il existe 3 types de protections efficaces :

    • les lunettes à branches avec protections latérales, très utiles pour les menuisiers, carreleurs, façadiers, et électriciens
    • les lunettes-masques, parfaites pour les jardiniers et paysagistes utilisant des produits phytosanitaires
    • les écrans faciaux, indispensables aux soudeurs chevronnés

    Ces lunettes de protection sont conçues pour enserrer votre champ visuel.
    Fabriquées à l’aide d’un matériau résistant aux chocs, aux éclaboussures et à la pression, elles vous offriront une sécurité et un confort optimaux. Veillez cependant à opter pour des lunettes de sécurité disposant de la certification européenne et répondant au moins à la norme EN 166.

    Comment bien protéger votre ouïe ?

    port d'un casque anti-bruit pour préserver l'ouie

    Le secteur du BTP est également soumis à des nuisances sonores à répétition. Il est donc essentiel de protéger vos oreilles pour éviter toute lésion de votre appareil auditif pouvant entraîner des troubles de l’équilibre, des acouphènes et otites, voire de la surdité dans le pire des cas.

    Pour vous prémunir de ces dangers, il existe des EPI spécifiques tels que les casques anti-bruits, les arceaux anti-bruits et les bouchons d’oreilles.
    Le choix de votre protection auditive va dépendre de la tâche que vous effectuez, mais aussi du nombre de décibels auxquels vous êtes exposés et de leur durée.

    Comment bien protéger vos voies respiratoires ?

    Utilisation d'un masque pour effectuer une tache de menuiserie

    Lors de vos interventions, vous pouvez être amenés à travailler dans un environnement très pollué. Fumées, gaz, vapeurs, poussières sont autant de substances néfastes contenues dans l’air que vous respirez.

    Pour éviter toute atteinte de vos voies respiratoires due à un manque d’oxygène dans l’air, vous devez porter un masque de protection respiratoire adapté à votre activité. Il existe trois types de dispositifs efficaces :

    • les masques anti-poussière, la base pour les menuisiers
    • les masques avec filtre, utilisés essentiellement par les peintres
    • les masques à ventilation assistée et à adduction d’air pour les plâtriers

    Le choix de votre masque dépendra de votre activité et du niveau de pollution de votre environnement. Dans tous les cas, veillez à choisir un masque de protection conforme à la certification européenne et à la norme EN 149.

    Comment protéger efficacement votre corps ?

    La protection de votre vue, de votre ouïe, ainsi que de votre appareil respiratoire est votre priorité absolue, car ce sont des organes sensibles et pouvant impliquer des traumatismes sur le long terme.
    Cependant, vous devez également vous assurer de bien protéger le reste de votre corps ! Les vêtements de protection du corps sont cruciaux pour éviter d’éventuels risques d’accidents encourus durant vos missions.

    Comment protéger le haut du corps ?

    le port du casque est obligatoire !

    L’équipement de protection individuelle indispensable à tout bon artisan et ouvrier qui se respecte n’est autre que le casque de sécurité ! Aujourd’hui devenu un symbole de la construction et plus généralement des métiers du bâtiment, le casque permet de protéger votre tête des blessures occasionnées par des chutes d’objets, les chocs, et les débris.

    Composé d’une calotte, d’un harnais et parfois même d’une jugulaire, le casque de protection se dote de nombreuses innovations pour être plus confortable et adapté à tout type de condition.

    Choisissez bien le vôtre selon la taille de votre tête, en veillant à ce qu’il soit conforme à la certification européenne et à la norme Afnor NF EN 397.
    À noter qu’en plus de sa conformité, un casque de protection possède une durée de vie. Assurez-vous d’en posséder un en cours de validité afin qu’il soit toujours résistant aux chocs, sinon, remplacez-le sans plus attendre.

    Si vous êtes amenés à exercer une tâche en hauteur - comme c’est souvent le cas pour un électricien, un charpentier ou un couvreur notamment - vous devez également vous vêtir d’un harnais anti-chutes pour parer tout risque d’accident.

    gants de protection pour plus de sécurité

    Pour ce qui est de la protection de votre peau, de vos poignets et plus généralement de vos mains, portez des gants en toutes circonstances ! Pour faire face aux divers facteurs de risques qu’encourent vos mains, il existe 3 types de gants :

    Vos mains doivent être protégées contre les risques thermiques, mécaniques ou chimiques. Or il n'existe pas de gant universel. Vous devez choisir le modèle le plus adapté à chaque usage.

    Si vous exercez en qualité de plombier ou électricien, vous aurez besoin d'un bleu de travail, sous forme de combinaison couvrant tout votre corps et vous garantissant un travail en toute sécurité. Une combinaison est également recommandée pour les tâches salissantes que peuvent effectuer les jardiniers, paysagistes et peintres car elle a l'avantage de protéger le corps tout en facilitant une certaine aisance des mouvements.

    Comment protéger le bas du corps?

    Pour accomplir des tâches impliquant des mouvements plus ou moins difficiles, voire acrobatiques, un pantalon de travail solide, confortable et équipé de grandes poches est recommandé.

    Si vous êtes régulièrement amenés à travailler à genoux, comme c’est le cas pour beaucoup de carreleurs, et que vous ne disposez pas de protection, alors vous vous exposez à des troubles musculo-squelettiques et à bien d’autres maladies professionnelles comme l’Hygroma du genou.

    Pour réduire les risques liés à l’inconfort de vos genoux, les genouillères de travail seront vos meilleurs alliées. Il en existe deux types :

    chaussures de sécurité, l'indispensable sur un chantier

    Pour éviter plaies, blessures musculaires, fractures ou lacérations, le port de chaussures de sécurité est également indispensable. Ce sont des chaussures conçues pour protéger les pieds, voire les chevilles et les mollets, des risques de blessures causés par les chocs et les agents agressifs. Pour chaque corps de métier, il existe des chaussures adaptées aux risques liés à l’environnement de travail.

    Elles doivent être conformes à la certification européenne (CE) et la norme de sécurité S qui correspond à la norme EN 345. Cette norme indique que la chaussure est à embout à coquille, et donc résistante à 200 joules d’écrasement; ce qui équivaut à la chute d’un objet de 20 kg d’une hauteur de 1 mètre.

    Vous l’aurez compris, les vêtements de sécurité sont indispensables à votre sécurité, il ne faut donc pas les négliger car être mal équipé peut avoir de lourdes conséquences. Selon le type de métier que vous exercez, vous trouverez facilement les équipements de protection idéaux dans des magasins spécialisés

    Laisser un commentaire