Retour

Tout savoir sur le chaînage horizontal

chaînage horizontal

14 sept. 2022

Vous souhaitez en savoir davantage sur le chaînage horizontal ? Suivez le guide !

Le chaînage horizontal permet de lier les murs en parpaings entre eux, et par conséquent d'assurer la stabilité du bâtiment à la manière d'une ceinture. Pour le réaliser, il suffit de disposer d'aciers longitudinaux et de cadres qui seront intégrés dans du béton, ou d'éléments de maçonnerie qui en sont déjà pourvus. Voyons dès maintenant plus en détail tout ce qu'il faut savoir sur cette technique de construction.

Qu'est-ce que le chaînage horizontal ?

Le chaînage horizontal est un dispositif obligatoire dans toutes les constructions, à chaque étage d'un bâtiment, mais aussi au niveau du couronnement des murs ainsi qu'au niveau du plancher du rez-de-chaussée ou du dallage afin d'assurer leur stabilité. Il consiste en un assemblage de barres d'acier dont le but est d'empêcher le gonflement des murs soumis à une forte pression verticale : l'effet tonneau. La réglementation varie selon l'emplacement du bâtiment, son type et la nature du sol en matière de normes sismiques, mais jusqu'à 3 chainages peuvent être nécessaires dans les régions les plus à risques.

Les barres d'acier sont liées entre elles sous forme de cages grâce à des ligatures, des attaches ou encore des équerres ou des boucles. Ces armatures doivent ensuite être enrobées dans du béton (avec recours à un coffrage) ou être utilisées en association avec des agglos en U ou des planelles. Comme son nom l'indique, le chaînage horizontal sera posé à plat, contrairement aux chaînages verticaux et inclinés. Les murs en béton armé nécessitent des sections d'acier légèrement plus fines que les murs traditionnels.

Quel est l'intérêt du chaînage horizontal ?

Le ferraillage répartit la charge imposée par le plancher sur le mur tout en liant ces deux éléments entre eux. Il permet d'éviter les tassements et s'oppose aux poussées au vide. Un bon ferraillage permet donc d'éviter aux murs de se fissurer ou de se lézarder, tout en prévenant l'infiltration d'eau de pluie ou la présence d'humidité. Enfin, il permet également de rendre le bâtiment plus résistant au vent. Il joue dont un rôle capital dans la solidité et l'étanchéité d'un bâtiment.

Les chaînages horizontaux doivent être continus sur tout le tour de la construction et le choix des matériaux de construction est essentiel (mortier, enduit). Ils doivent bien entendu être liaisonnés aux chaînages verticaux et être ininterrompus pour remplir parfaitement leur rôle.

Vous l'aurez compris, rien ne vaut un chaînage en béton armé pour assurer la stabilité et la solidité d'un bâtiment. Cet élément de renfort des murs est obligatoire et vient en complément du ferraillage vertical. Il est réalisé par le maçon qui sera en mesure de déterminer l'épaisseur des armatures les mieux adaptées en fonction du projet qu'il s'est vu confier, qu'il s'agisse de fondations, d'un mur de soutènement, d'une construction en brique ou en béton cellulaire.

Trouver votre artisan Maçon

Laisser un commentaire

 

* Champs obligatoires

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation