Retour

Tout savoir sur le code couleur en électricité

code couleur électricité

22 janv. 2024

Tout électricien professionnel doit savoir identifier la fonction des fils grâce à leur couleur. Voici tout ce qu’il faut savoir.

Vous êtes électricien, apprenti électricien ou professionnel du bâtiment ? La connaissance du code couleur en électricité est indispensable pour brancher le matériel électrique : tableaux électriques, circuits électriques, interrupteurs, prises de courant, luminaires, VMC, etc. Dans cet article, découvrez tout ce qu’il faut savoir pour réussir le câblage de vos installations électriques et garantir la sécurité des personnes.

Qu’est-ce que le code couleur en électricité ?

Le code couleur en électricité est régi par la norme NF C 15-100. Elle impose pour tout circuit électrique la présence de trois fils : le câble de phase, le câble neutre et le câble de terre. Chacun est caractérisé par une ou plusieurs couleurs. Elles permettent aux électriciens d’identifier la fonction des fils électriques en un coup d’œil et de réaliser les bons branchements en toute sécurité.

Bon à savoir : les codes couleur des gaines, câbles et fils sont les mêmes partout en Europe.

Quelles sont les différentes couleurs de fils ?

Le code couleur des installations récentes

Si l’installation électrique a été réalisée après 1970, elle répond au code couleur suivant :

  • le fil de phase : fil rouge ou fil marron. C’est le conducteur qui apporte la tension à vos appareils électriques. Attention : il s’agit du fil électrique le plus dangereux. En effet, il peut provoquer des électrocutions ;
  • le fil neutre : fil bleu. Il ramène le courant vers sa source, c’est-à-dire vers le circuit EDF. Il permet de calculer la consommation électrique, mais aussi de repérer les risques d’électrocution via la différence de courant entre la phase et le neutre ;
  • le fil de terre : fil jaune ou fil vert. Relié au sol, il permet d’éviter les dangers électriques. En effet, il permet d’acheminer la surcharge électrique vers la terre (via le disjoncteur différentiel) lorsqu’un appareil électrique dysfonctionne.

Le code couleur des anciennes installations

Si l’installation date d’avant 1970, les différents types de câbles électriques obéissent au code couleur suivant :

  • le fil de phase : fil jaune ou fil vert ;
  • le fil neutre : fil blanc ou fil gris ;
  • le fil de terre : fil rouge ou fil noir.

Quel risque en cas de non-respect du code couleur en électricité ?

Il est essentiel de couper le courant via le tableau électrique et d’identifier les fils et câbles électriques avant de les raccorder. En cas de mauvais branchement électrique, vous vous exposez aux risques suivants :

  • mauvais fonctionnement du circuit : le courant électrique ne circulera pas correctement ;
  • risque d’électrisation, voire d’électrocution : le système électrique peut être endommagé, exposant les occupants du logement.

Vous l’aurez compris, la connaissance du code couleur est indispensable pour réussir vos travaux électriques : mise en place d’un tableau électrique, installation d’un interrupteur ou d’une prise de courant, création d’un circuit d’éclairage, etc. Elle garantit la sécurité et l’efficacité de votre câblage électrique !

Trouver votre artisan Électricien

Laisser un commentaire

 

* Champs obligatoires

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation