Retour

Aides financières pour les travaux de mise en accessibilité

Salle de bains PMR

09 oct. 2020

Le maintien à domicile d’une personnes âgée ou handicapée engendre des aménagements adaptés PMR (personne à mobilité réduite). Ces travaux de rénovation peuvent être financés par des aides.

Pour les personnes âgées ou en situation de handicap, adapter son espace de vie est primordial afin de pouvoir vivre sereinement et en autonomie. Découvrez les différents travaux à engager, les aides proposées pour les financer et les conditions pour les obtenir.

Quels sont les travaux à envisager pour une PMR ?

Pour permettre aux personnes âgées en perte d’autonomie ou à celles en situation de handicap de rester chez elles en toute sécurité, des aménagements de mise en conformité sont nécessaires.

Les sanitaires et la salle de bain

Pour faciliter la toilette, les équipements doivent être adaptés :

  • un lavabo à bonne hauteur ;
  • la baignoire est remplacée par une douche italienne équipée d’un receveur extra plat en Solid Surface ou carrelée avec un revêtement de sol antidérapant.

Dans les toilettes : la cuvette de WC est rehaussée, une barre d’appui est installée. Les toilettes japonaises qui affichent de nombreuses automatisations sont une option intéressante pour faciliter l’hygiène intime.

La cuisine

Pour la sécuriser, certains équipements doivent être changés. En cas de handicap, il est souvent préférable de créer un aménagement sur mesure.

Dans les pièces de vie

Les travaux de domotique améliorent considérablement le quotidien : éclairage automatique, programmation de la température, automatisation des volets, installation d’un système de surveillance…
D’autres travaux sont parfois entrepris : élargissement des ouvertures, pose de porte coulissante, installation d’une rampe d’accès, d’un monte-escalier électrique.

Les travaux d’accessibilité en extérieur

Installation d’une rampe d'accès, suppression de marches ou de murets, repositionnement d’une boîte aux lettres sont des changements parfois nécessaires.

Quelles aides financières pour vos travaux ?

 

Les aides de l’ANAH

Avec son programme “Habiter Facile”, l’Anah propose de financer jusqu’à 50 % des travaux pour les plus précaires, dans un montant maximum de 10 000 €. Pour les revenus modestes, le plafond est limité à 7 000 € et à 35 % du montant total HT des travaux. Bon à savoir : si vous réalisez un bouquet de travaux permettant d’améliorer de 25 % la performance énergétique, l’Anah offre la possibilité de cumuler cette aide financière à la prime “Habiter Mieux”.

L’aide Action Logement

Elle s’adresse aux retraités de plus de 70 ans et aux personnes en situation de dépendance compris entre 1 et 4 (grille GIR). Elle concerne des aménagements sanitaires et s’élève à 5 000 € maximum.
Pour le financement de travaux d’accessibilité, Action Logement propose aussi un prêt à taux faible, de 1 %, dans une limite de 10 000 €. Remboursable sur 10 ans, ce crédit permet au propriétaire d’un logement d’entreprendre des rénovations.

Les aides locales des collectivités territoriales

De façon générale, nous vous conseillons de contacter l’Anah pour obtenir des informations.
Il faut savoir que les aides diffèrent dans chaque région, département voire municipalité. Au niveau départemental, renseignez-vous auprès de :

  • l’Adil, Agence départementale pour l’information sur le logement ;
  • la Mdph, Maison départementale des personnes handicapées ;
  • le Clic de votre département, Centre local d’information et de coordination pour les seniors.

Au niveau de votre commune, demandez conseil en mairie, au CCAS, Centre communal d’action sociale et auprès de toutes les associations locales.

La PCH, prestation de compensation du handicap

Cette aide sociale attribuée par le conseil départemental peut atteindre 10 000 €. Son montant dépend des ressources mais s’adresse à toute personne résidant en France de moins de 60 ans et dont le handicap grave compromet les gestes basiques du quotidien.

L’APA, allocation personnalisée d’autonomie

Comme la PCH, elle n’est pas plafonnée et prend en charge des services à la personne ou finance des travaux de mise en accessibilité pour une personne de plus de 60 ans.

Le crédit d’impôt

Le montant de cette déduction fiscale dépend des ressources et peut vous rembourser jusqu’à 25 % du montant des travaux.

Les aides des caisses de retraite

Pour les connaître, renseignez-vous auprès de votre caisse de retraite. Elles financent tous les travaux d’amélioration du logement : remplacement de sanitaire, motorisation de volets, isolation…

L’aide des assurances : la GAV, garantie des accidents de la vie

Cette couverture vous protège en cas de handicap dû à une maladie ou un accident. Il s’agit d’un contrat d’assurance auquel il faut avoir préalablement souscrit. La société d’assurance verse une indemnisation en fonction de l’invalidité, somme à utiliser pour financer vos travaux.

Comment bénéficier de ces aides ?

 

  • Fournir un justificatif pour attester de l’invalidité.
  • Faire appel à un professionnel certifié. Il est obligatoire de confier la réalisation de vos travaux à un pro Qualibat ou AMO, Assistance à maître d'ouvrage pour demander et bénéficier d’aides et subventions. De plus, seul un artisan qualifié peut vous conseiller sur les meilleures installations et vous établir un devis gratuit.
  • Être propriétaire occupant ou locataire de sa résidence principale. La majorité des aides financières s’adressent aux propriétaires. Action Logement propose une exception pour faciliter la mise en conformité des logements en finançant les propriétaires bailleurs souhaitant réaliser des travaux pour qu’un locataire en situation de handicap puisse résider dans leur logement. Certaines aides comme le crédit d’impôt peuvent être perçues par des locataires.
  • L’éligibilité en fonction du foyer fiscal. La plupart des aides sont attribuées sous conditions de ressources et du nombre de personnes composant le foyer. Leur calcul se fait toujours sur le revenu fiscal de référence de l’année précédente.
  • Des critères sur le logement. L’Anah accorde ses aides si le bâti a plus de 15 ans.

Les travaux d’accessibilité PMR : quels sont ceux à réaliser en priorité, toutes les aides pour les financer et leurs conditions d’attribution.

Trouver votre artisan Plombier

Laisser un commentaire

 

* Champs obligatoires

Ces articles peuvent vous intéresser

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation