Retour

Qu’est-ce que l’autoconsommation avec revente du surplus photovoltaïque ?

autoconsommation et revente
L’autoconsommation avec revente de surplus consiste à consommer sur place l’énergie produite par les panneaux solaires et à revendre le surplus à un acheteur.

Lorsque vous mettez en place votre projet solaire, vous devez vous interroger sur votre excédent de production. Qu’allez-vous faire de cette énergie produite en surplus, que vous ne consommez pas immédiatement ? Plusieurs solutions s’offrent à vous, dont l’autoconsommation avec revente de surplus. On vous dit tout sur ce dispositif.

Qu’est-ce que le surplus de production photovoltaïque ?

Le surplus de production, aussi appelé excédent de production ou excès de production, correspond à la quantité d’énergie produite par vos panneaux solaires qui n’est pas consommée par vos équipements électriques.
Il faut rappeler que votre installation photovoltaïque produit de l’énergie selon l’ensoleillement et non votre consommation. Il est très difficile de faire totalement coïncider production et consommation de l’électricité. Lors des pics de production notamment, vous ne pourrez pas consommer l’intégralité de l’électricité produite et vous vous retrouvez avec un surplus d’énergie. Que faire de cet excédent inutilisé ?

Que faire de cet excès de production ?

Plusieurs options sont possibles pour gérer ce surplus de production :

  • L’injection gratuite de votre surplus sur le réseau
  • L’autoconsommation avec vente de surplus, dans le cadre d’un contrat avec option d’achat auprès d’EDF OA (EDF Obligation d’Achat)
  • La revente sans contrat avec obligation d’achat, au prix du marché
  • Le stockage sur batterie solaire physique
  • Le stockage sur batterie virtuelle

Zoom sur l’autoconsommation avec vente du surplus photovoltaïque

Cette méthode consiste à vendre l’électricité produite par les panneaux solaires et non consommée immédiatement, dans le cadre d’un contrat avec obligation d’achat auprès d’EDF OA (EDF Obligation d’Achat). Une fois racheté, ce surplus est injecté dans le réseau public de distribution local pour alimenter les habitations du voisinage. C’est un moyen de développer les énergies renouvelables et de participer à la transition énergétique.

Tarifs de la revente du surplus photovoltaïque

L’obligation d’achat impose à l’acheteur de se porter acquéreur de la totalité de l’excédent produit, que la quantité soit faible ou importante. Le tarif d’achat photovoltaïque, réglementé par la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) est le prix auquel vous pourrez vendre votre électricité photovoltaïque à EDF OA pendant 20 ans à un tarif fixe, qui dépend de la puissance installée.

Tarifs d’achat de la vente de surplus au 2e trimestre 2024 :

  • 0,1297€/kWh pour les installations d’une puissance totale inférieure ou égale à 9 KWc
  • 0,0778€/kWh pour les installations d’une puissance totale inférieure ou égale à 100 KWc

Critère d’éligibilité au rachat subventionné par EDF OA

Voici les conditions d’éligibilité :

  • Votre installation doit obligatoirement être posée par un artisan certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Il n’est pas possible de poser votre installation solaire vous-même et de revendre votre surplus dans le cadre d’un contrat OA. La pose réalisée par un professionnel agréé, comme les experts photovoltaïques de Guide Artisan, est un gage de conformité aux normes en vigueur.
  • Vous devez souscrire un contrat avec obligation d’achat pour une durée de 20 ans avec EDF OA.
  • Votre centrale solaire doit être installée sur votre toiture. Les panneaux photovoltaïques au sol ne sont pas éligibles.
  • Vous devez souscrire un contrat de raccordement, d’accès et d’exploitation auprès de votre gestionnaire de réseau (Enedis).

Quelles démarches pour revendre son surplus solaire ?

  1. La déclaration préalable de travaux en mairie : avant de pouvoir faire installer des panneaux solaires sur votre toiture, vous devez déposer en mairie une déclaration préalable de travaux. Il faut compter un délai d’instruction d’un mois à compter du dépôt de votre dossier. Sans réponse de la part de la mairie, le dossier est considéré comme accepté. Le délai peut être plus long si vous habitez dans des zones protégées, car l’aval d’un architecte des bâtiments de France est alors requis.
  2. La demande de raccordement au réseau Enedis : il vous faut réaliser une demande de raccordement au réseau Enedis en souscrivant un Contrat de Raccordement d’Accès et d’Exploitation (CRAE).
  3. La souscription d’un contrat auprès d’EDF OA : vous devez souscrire un contrat d’obligation d’achat photovoltaïque auprès d’EDF OA (EDF Obligation d’Achat) qui vous permettra de bénéficier du rachat à un prix fixe de votre surplus de production.

Quels sont les avantages de l’autoconsommation avec revente du surplus ?

  • Rentabiliser plus rapidement votre projet solaire : vous utilisez en priorité l’énergie que vous produisez, au lieu de l’acheter à un fournisseur d’énergie, ce qui permet de réduire votre facture énergétique annuelle jusqu’à 60%. A cela s’ajoute la vente du surplus d’énergie qui vous assure un revenu d’appoint régulier.
  • Profiter d’un tarif d’achat fixe pendant 20 ans : grâce à l’obligation d’achat, vous êtes certain de bénéficier d’un tarif fixe pendant une durée de 20 ans, ce qui vous garantit un complément de revenus stable.
  • Être acteur de la transition énergétique : grâce à votre production d’électricité verte, vous participez à la transition énergétique et contribuez à votre échelle à préserver la planète.
  • Bénéficier de la prime à l’autoconsommation : la prime à l’autoconsommation vous aide à réduire vos frais d’investissement. Pour en bénéficier, vous devez installer vos panneaux solaires sur votre toiture et souscrire un contrat d’obligation d’achat de votre surplus auprès d’EDF OA. Le montant de la prime d’investissement dépend de la puissance, exprimée en watt-crêtes, de votre centrale solaire.
Puissance de l’installation Montant de la prime à l’autoconsommation
≤ 3 kWc 350 € / kWc
≤ 9 kWc 260 € / kWc
≤ 36 kWc 200 € / kWc
≤ 100 kWc 100 € / kWc
≤ 500 kWc Non éligible

Revente du surplus photovoltaïque sans passer par un artisan RGE

Afin d’économiser sur la main d’œuvre, vous pouvez envisager d’installer vous-même vos panneaux solaires, sans passer par un artisan certifié RGE. C’est tout à fait possible, mais dans ce cas de figure, vous ne pourrez pas profiter du dispositif d’obligation d’achat d’EDF OA. Vous aurez la possibilité de valoriser votre surplus de production en la vendant à d’autres fournisseurs d’énergie, au prix du marché. Le tarif du kWh est alors bien plus bas, autour de 0,04 €/kWh, contre 0,13 €/kWh avec EDF OA.

En résumé, vous pouvez revendre votre surplus de production d’énergie à EDF OA (EDF Obligation d’Achat), et profiter d’un tarif de rachat avantageux pendant 20 ans. Pour cela, il est obligatoire de faire installer vos panneaux solaires par une entreprise certifiée RGE (Reconnu Garante de l’Environnement). Demandez un devis gratuit au service photovoltaïque de Guide Artisan !

Laisser un commentaire

 

* Champs obligatoires

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation