Retour

Comment choisir un système de ventilation pour la maison ?

système de ventilation

17 janv. 2024

La ventilation vous permet de préserver votre maison et la santé de ses occupants. Voici comment mettre en place un système performant et efficace

La ventilation est une clé de voûte des travaux de rénovation énergétique. Et pour cause, elle est essentielle pour bénéficier d’un intérieur sain et confortable. Dans cet article, découvrez les bénéfices d’une ventilation efficace ainsi que les différents systèmes disponibles sur le marché.

Pourquoi une ventilation efficace est-elle si importante ?

Une ventilation efficace permet de :

  • évacuer l’humidité dans les pièces humides et éviter le développement de moisissures ;
  • assainir l’air intérieur en évacuant les fumées et les polluants ;
  • éviter les déperditions thermiques et réaliser des économies d’énergie ;
  • préserver la santé des occupants ;
  • protéger les matériaux de votre maison (peintures, revêtements, plafonds, etc.).

Quels sont les différents systèmes de ventilation pour la maison ?

La ventilation naturelle

La ventilation naturelle repose simplement sur le tirage naturel et les courants d’air provoqués par le vent. L’air circule entre dans le logement via les fenêtres et est évacué par des grilles d’aération placées en hauteur.

Dans les maisons neuves, la ventilation naturelle est généralement insuffisante car le niveau d’isolation est élevé.

La VMC (ventilation mécanique contrôlée)

La VMC simple flux

La VMC simple flux est aujourd’hui la plus répandue. Elle est constituée d’un moteur qui assure l’extraction de l’air intérieur par des bouches d’extraction. Les entrées d’air sont situées sur les fenêtres.

Vous trouverez également sur le marché des systèmes de VMC hygroréglable qui régulent le débit d’air en fonction du taux d’humidité pour limiter les déperditions thermiques.

Avantages :

  • économique ;
  • facile à installer ;
  • fonctionne en continu.

Inconvénients :

  • bruyante ;
  • entraîne des déperditions de chaleur et des courants d’air.

La VMC double flux

La VMC double flux est constituée de deux réseaux de circulation d’air : l’air extérieur arrive par une entrée d’air principale située dans les combles et l’air intérieur est évacué au même endroit. Les deux flux se croisent dans un échangeur thermique qui augmente la température de l’air extérieur.

Il existe également des systèmes de VMC thermodynamique. Couplés à une pompe à chaleur géothermique, ils combinent aération et système de chauffage. Ils permettent de baisser la facture d’énergie et de réduire les émissions de gaz à effet de serre de votre logement.

Avantages :

  • limite les déperditions thermiques (jusqu’à 15 % d’économies d’énergie) ;
  • ajuste le débit d’air dans chaque pièce ;
  • rafraîchit la maison en été.

Inconvénients :

  • onéreuse ;
  • difficile à installer ;
  • encombrante.

La VI (ventilation par insufflation)

La VI est une sorte de VMC inversée. D’une part, elle aspire, filtre et chauffe l’air extérieur, et d’autre part, elle évacue l’air intérieur vicié par une fenêtre ou une grille d’aération.

Avantages :

  • réchauffe et assèche l’air extérieur ;
  • ne requiert pas de passage de gaines.

Inconvénients :

  • très onéreuse et peu répandue.

Vous l’aurez compris, il existe plusieurs systèmes garantissant une bonne ventilation dans votre maison. Pour être sûr de la qualité de votre installation et bénéficier des aides à la rénovation énergétique, faites appel à un professionnel RGE ! Rendez-vous sur Guide Artisan pour trouver des experts près de chez vous et recevoir un devis personnalisé.

Trouver votre artisan Chauffagiste

Laisser un commentaire

 

* Champs obligatoires

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation