Retour

Entre-saisons : le poêle à bois une bonne alternative !

Poêle à bois
Souvent utilisé comme mode de chauffage complémentaire, le poêle à bois est très apprécié pour le chauffage d’entre-saisons. Économique, écologique et agréable, il recèle de nombreuses qualités. Zoom sur ses avantages !

Le bois : une ressource renouvelable et abordable

Le bois est une ressource renouvelable car cette dernière se reconstitue rapidement contrairement aux énergies d’origine fossiles qui nécessitent plusieurs millions d’années avant de se régénérer. Il s’agit de la 1ère énergie renouvelable en France.

En matière de coût, le prix du bois varie entre 0.03 et 0.06 € par kWh. A titre de comparaison, le prix de l’électricité est 3 à 5 fois plus onéreux avec des tarifs qui s’affichent entre 0.12 et 0.14 € par kWh.
A l’heure actuelle, le bois est la source d’énergie de chauffage la moins chère sur le marché.

C’est ainsi qu’une maison individuelle sur 3 en France, utilise le bois comme source de chauffage principal ou d’appoint.

Les différents types de poêles à bois sur le marché

Il existe 2 types principaux de poêle à bois :

  • le poêle à bûches
  • le poêle à granulés

Les poêles à bûches sont appréciés pour l’ambiance chaleureuse qu’ils apportent : crépitement du bois, odeur du feu, ... Il s’agit d'appareils efficaces qui disposent d’un rendement de 50 à 85%. Leur inconvénient majeur réside dans le fait qu’il faut souvent les recharger en bûches de bois et la chaleur n’est pas répartie de manière uniforme.
Fabriqués en acier ou en fonte, ils sont très solides et disposent de formes de plus en plus design pour une intégration parfaite dans le logement.

Les poêles à granulés bénéficient du même principe de fonctionnement que les poêles à bûches. Néanmoins, ils disposent d’un atout non négligligeable. En effet, les poêles à granulés se rechargent automatiquement grâce au réservoir à granulés avec une autonomie pouvant atteindre une semaine ce qui améliore le confort des occupants. De plus, le rendement est très bon et peut atteindre jusqu'à 85 %.

Les conditions avant de choisir votre poêle à bois

Avant d’envisager d’installer un poêle à bois dans un logement, certaines conditions doivent être réunies. En effet, l’habitation doit disposer :

  • d’un conduit de fumée dédié
  • d’un espace suffisant pour la pose du poêle
  • d’un espace suffisant pour le stockage du combustible (bûches ou granulés)

De plus, 2 entretiens annuels sont obligatoires. Effectivement, la loi impose qu’un 1er ramonage soit effectué en début de période de chauffe et un second entretien en fin de période de chauffe.

Quelles sont les aides disponibles ?

Depuis le 1er janvier 2015, les poêles doivent être installés par un professionnel certifié RGE (reconnu garant de l'environnement) pour pouvoir bénéficier du crédit d'impôt.

En matière d’aides :

  • l’Etat accorde un crédit d'impôt de allant de 15 à 26 %, hors bouquet de travaux, du coût TTC des équipements si cet appareil est installé dans la résidence principale
  • certaines communes, conseils généraux ou régionaux, accordent des subventions
  • l’Anah (Agence nationale de l’habitat) accorde un certain nombre d’aides sous conditions
  • la TVA à 7% en fonction de l’appareil installé

Le poêle à bois est un excellent mode de chauffage complémentaire. Économique, agréable et écologique, il est en outre très apprécié des particuliers !

Trouver votre artisan Chauffagiste

Laisser un commentaire

 

* Champs obligatoires

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation