Retour

Entretien du carrelage : les meilleures astuces

entretenir son carrelage
Carreaux de ciment, ardoise, grès cérame : bien entretenir son carrelage dépend souvent de sa matière ! Découvrez tous les trucs et astuces de Guide Artisan pour entretenir votre carrelage au quotidien.

Les carreaux de ciment

Il existe du carrelage en plusieurs matériaux différents… Nous allons commencer par aborder l’entretien des carreaux en ciment. Ce sont des carreaux faits à la main présentant des petites variations qui leurs donnent du charme. Ils demandent un traitement préventif et par la suite un entretien différent des autres types de carrelage. Une fois posés et parfaitement secs, les carreaux doivent être recouverts de deux couches de bouche-pores qui empêcheront à l’avenir, la pénétration des traces. Cette opération peut être réalisée en utilisant de la cire en pâte incolore d’aspect blanc. Une fois les couches appliquées, lustrez avec une monobrosse ou un chiffon doux. Testez l’imperméabilité en faisant tomber quelques gouttes d’eau sur le carrelage. Si elles roulent à la surface, cela signifie que les carreaux de ciment sont étanches. Pour le nettoyage, appliquez simplement du savon noir liquide mélangé avec de l’eau. L’eau de javel ou l’acide chlorhydrique sont à bannir car ils attaqueraient le ciment. Pour l’entretien régulier, utilisez de la cire incolore de bonne qualité puis lustrez. Nous allons maintenant aborder un autre type de carrelage sensible…

Les carreaux de terre cuite

Suite à la pose d’un carrelage en terre cuite il faut attendre 3 mois avant d'appliquer un traitement préventif. Étant très poreux, les carreaux de terre cuite nécessitent un entretien qui n’encrasse pas le sol. La meilleure solution reste d’utiliser un traitement à l’huile dure et à la cire chaude qui ne changera pas la couleur d’origine des carreaux de terre cuite. Pour appliquer l’huile dure, il faut utiliser une large brosse plate qu’on appelle aussi spalter ou un balai brosse à une température de 18°. L’application de plusieurs couches est nécessaire. Laissez passer 1 ou 2 jours puis utilisez de la cire chaude que vous appliquerez à température ambiante. Pour l’entretien régulier, utilisez un produit pour carrelage. Vous pouvez également appliquer occasionnellement de la cire pour entretenir le lustre des carreaux. Il est important de savoir que l’utilisation des nettoyeurs haute pression est déconseillée sur ce type de carrelage.

Le carrelage en grès cérame

Après la pose de grès cérame, laissez passer 3 mois afin que les remontées humides cessent. Supprimez soigneusement les laitances avec les produits spécifiques disponibles sur le marché. Tous les produits d’entretien contenant de l’acide fluorhydrique sont à proscrire car ils endommageront votre carrelage. Les produits laissant un film sont également à éviter car ils encrasseront votre sol. La meilleure solution reste de diluer du liquide vaisselle, 1 goutte par litre d’eau puis d’appliquer avec une serpillière non abrasive. Si vous tâchez accidentellement le carrelage, nettoyez le plus rapidement possible. Pour les tâches récalcitrantes, utilisez de l’eau oxygénée.

Le carrelage en faïence

Utilisé en tant que revêtement mural, le carrelage en faïence n’est pas poreux. L’entretien de ce type de carrelage est donc beaucoup plus simple que ceux évoqués précédemment. Pour le nettoyer, il suffit simplement de l’essuyer avec un chiffon humide ou une éponge afin de le rendre propre. Si le carrelage est situé au-dessus d’un plan de travail ou d’une plaque de cuisine, les tâches de graisse disparaissent avec une éponge humide et du produit vaisselle. Pour les traces de calcaire dans les salles de bains, du vinaigre ménager appliqué avec une éponge en viendra à bout. 

Le carrelage en ardoise

L’ardoise est un matériau fragile qui nécessite un soin tout particulier. Deux à huit semaines après la pose, appliquez un décapent afin de faire disparaître les traces de ciment, puis un produit hydrofuge et oléofuge anti-tâches afin de rendre l’ardoise moins fragile. L’huile de lin pour l’entretien est à éviter car toutes les poussières viendront se déposer sur cette base grasse. Préférez un brossage avec de l’eau et du bicarbonate de soude puis un rinçage à l’eau javellisée. Pour les tâches accidentelles utilisez de l’eau avec du savon noir. Maintenant, vous savez que les différents matériaux utilisés pour vos carrelages nécessitent des traitements différents et bien spécifiques. Ces derniers permettront de garder votre sol éclatant le plus longtemps possible !

Enfin, pour réaliser des joints résistants à l’usure, aux produits chimiques, à l’élasticité, nous vous proposons la colle et les joints époxy pour carrelage Epostyl de Cermix.

Trouver votre artisan Carreleur

1 commentaire

13 mai 2014
cellier
Répondre

peut on connaitre le nom du décapent
ainsi que le nom de l'hydrofuge et oleofuge
Merci

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation