Adoucisseur d’eau : pourquoi faut-il craquer ?

    Opter pour un adoucisseur d'eau

    Afin de réduire la présence de calcaire dans votre foyer, un adoucisseur d’eau s’avère être un dispositif indispensable si vous habitez dans une zone touchée par le calcaire. Guide Artisan vous dit tout sur ces adoucisseurs qui vous permettront de régler tous ces problèmes, néfastes tant pour votre peau que pour vos appareils !

    Qu’est ce qu’un adoucisseur d’eau ?

    L’adoucisseur d’eau est un dispositif permettant tout simplement de limiter la présence de calcium et de magnésium, et de rendre votre eau plus douce. Vous utilisiez peut-être jusque là un anti-tartre, mais contrairement à l’adoucisseur, l’anti-tartre, lui, se contente d’empêcher le dépôt des minéraux dans les conduits, tandis que le second les supprime avant même qu’ils ne se répandent.

    Vous avez le choix entre deux types d’adoucisseurs : à CO2 ou à résine. Mais avant de faire votre choix et de vous lancer dans l’installation, renseignez-vous sur la dureté de l’eau dans votre ville. Vous n’avez peut-être pas besoin d’un adoucisseur si l’eau est peu calcaire.

    Comment savoir si votre eau est calcaire ? Voici quelques signes qui ne trompent pas :

    • Peau sèche, irritée
    • Cheveux ternes et cassants
    • Toilettes ternes
    • Traces blanchâtre sur la vaisselle, vos parois de douche, carrelage de votre salle de bains, chauffe-eau, machine à laver, lave-vaisselle
    • Les aliments ont perdu de leur saveur
    • Linge rêche
    • Canalisations détériorées

    Fonctionnement et utilisation

    Comme dit précédemment, vous pouvez trouver 2 types d’adoucisseurs. Ces 2 systèmes fonctionnent différemment.

    L’adoucisseur à résine est le système traditionnel. Il contient des billes de résine où sont fixés des ions sodium. Les ions calcium de l’eau dure sont échangés avec ces ions sodium quand ils passent sur la résine, c’est le “service”’. Quand la résine ne contient plus d’ions sodium, il faut le régénérer avec une solution saturée, c’est la “régénération”.

    Au cours de cette phase, l’adoucisseur va aspirer la saumure présente dans le bac à sel. Le mélange d’eau salée va passer à travers le lit de résine pour procéder au lavage et au rinçage. Cette étape peut prendre 1 à 2h. L’eau est ensuite rejetée dans les égouts à une hauteur d’environ 10%. Aujourd’hui, avec la nouvelle génération d’adoucisseurs, certains n’en rejettent qu’environ 2.8%, comme les adoucisseurs sans électricité à régénération instantanée. C’est une économie considérable que vous pouvez faire en optant pour ce système.

    L’adoucisseur à CO2 est plus moderne que celui à résine. L’appareil injecte du CO2 dans l’eau proportionnellement au débit. Le CO2 va entrer en réaction et transformer le calcaire en bicarbonates de calcium et en magnésium, qui seront solubles. Tous les minéraux sont ainsi conservés. Contrairement au système utilisant la résine, l’eau ne stagne pas, ce qui diminue les risques bactériologiques. De plus, il n’y a aucune trace de sodium, généralement mauvais pour la santé. Ce système ne nécessite ni régénération, ni maintenance, et ne produit ni rejet, ni surconsommation. Le CO2 est recyclé, et l’eau peut être consommée sans danger.

    Avantages

    Grâce à un adoucisseur d’eau, vous pourrez éliminer tous les problèmes causés jusque là par le calcaire. Ce système, qui s’installe sur la canalisation principale du foyer, régulera ensuite les arrivées d’eau secondaires. Les avantages d’un adoucisseur d’eau sont nombreux :

    • Prolonger la durée de vie de vos appareils et de vos canalisations
    • Obtenir de l’eau chaude bien plus rapidement
    • Peau moins agressée
    • Le linge est plus doux
    • La vaisselle brille
    • Économies d’énergie
    • Économies de produits d’entretien
    • Élimination des mauvaises odeurs
    • Élimination des mauvais goûts

    L’eau est potable. Attention en revanche, car l’eau peut aussi être corrosive. L’eau sortant de l’adoucisseur doit impérativement être réglé entre 7 et 15°F. Si l’eau adoucie est à 0° et montée en température, elle devient corrosive.

    Le choisir et l’installer

    Comme nous l’avons expliqué précédemment, il existe 2 sortes d’adoucisseurs. L’adoucisseur à résine exige un certain temps d’entretien. A l’inverse, l’adoucisseur au CO2, moins répandu, ne nécessite aucun entretien mais son coût d’achat est, en revanche, plus élevé. Vous pouvez prendre en compte plusieurs éléments avant de choisir votre adoucisseur :

    • Dureté de l’eau
    • Dureté résiduelle souhaitée (en sortie d’adoucisseur)
    • Consommation d’eau journalière
    • Débit à satisfaire
    • Pression d’eau disponible

    Quel que soit le système choisi, il doit obligatoirement être installé par un professionnel du traitement de l’eau, et non par un plombier, car celui ci n’a pas les compétences adaptées.

    Vous devez installer votre adoucisseur dans un local sec, à l’abri du gel, et avec un sol plat supportant les charges lourdes. Vous pouvez opter pour votre chaufferie ou votre buanderie mais faîtes attention, car le local ne doit pas dépasser les 40 degrés. Il doit être placé le plus près possible de l’arrivée d’eau générale.

    Si vous le souhaitez, de multiples accessoires complémentaires sont disponibles pour l’entretien et l’utilisation. Vous pouvez ainsi vous procurer un filtre de protection afin de retenir les impuretés de l’eau et préserver votre adoucisseur. N’hésitez pas à opter pour un by-pass de raccordement qui vous permettra d’avoir l’eau si votre adoucisseur tombe en panne.

    Les prix sont difficiles à estimer puisqu’ils dépendent de la consommation d’eau du foyer. Pour l’entretien, il doit être fait régulièrement et par un professionnel du traitement de l’eau.

    Vous avez désormais toutes les clés en mains afin de prendre votre décision. N’hésitez pas à comparer les différents adoucisseurs d’eau et à contacter un professionnel qui pourra répondre à vos questions et installer votre nouvel adoucisseur d’eau !

    Laisser un commentaire