Retour

Durée de vie moyenne d’un chauffe-eau : on vous dit tout !

durée de vie moyenne d’un chauffe-eau

24 juin 2024

Un chauffe-eau a généralement une durée de vie comprise entre 10 et 20 ans. Un entretien régulier et un modèle adapté à votre qualité d’eau peuvent grandement influer sur sa durabilité.

Lorsqu'on investit dans un chauffe-eau pour notre maison, il est naturel de s'interroger sur sa durée de vie. Si on espère qu'il fonctionnera de manière fiable pendant de longues années, dans les faits, de nombreux facteurs peuvent influer sur sa durabilité. Explications.

Quelle est la durée de vie d’un chauffe-eau ?

La durée de vie moyenne d'un chauffe-eau dépend de plusieurs facteurs, notamment de la qualité de fabrication, de l'entretien régulier, de la qualité de l'eau, et de la fréquence d'utilisation.
En général, un chauffe-eau électrique, à gaz, ou thermodynamique, a une durée de vie moyenne de 10 à 20 ans. Cependant, certains peuvent durer plus longtemps avec un entretien approprié.

Quand changer son chauffe-eau ?

Voici quelques signes qui montrent qu’il est temps de changer votre source de production d’eau chaude sanitaire :

  • Des fuites d’eau : des fuites autour du chauffe-eau ou sous celui-ci peuvent-être un signe de corrosion interne. Des traces d’humidité sur la cuve sont aussi un repère de fuite.
  • Une eau tiède ou froide : si votre chauffe-eau ne parvient plus à chauffer l’eau à la température désirée, cela peut indiquer un problème avec le système de chauffage interne, ou une accumulation de dépôts de calcaire.
  • Chauffage de l’eau plus lent : si l’eau prend plus de temps à chauffer, un détartrage peut être nécessaire.
  • Eau qui change de couleur : si l’eau qui sort de vos robinets est trouble ou teintée, cela indique la présence de rouille dans la cuve. L’eau finit par prendre les couleurs de l’oxydation.
  • Présence de rouille : la présence de rouille sur votre appareil est synonyme de cuve endommagée. La rouille est due à un manque de protection, signifiant que l’anode fonctionne mal.
  • Bruits inhabituels : vous entendez des bruits de claquement, craquement ou grondement lorsque votre chauffe-eau se met en marche ? Ces bruits inhabituels peuvent indiquer des dépôts de calcaire, qui impactent l’efficacité de l’appareil et sa durée de vie.
  • Augmentation des coûts énergétiques : surveillez vos factures énergétiques. Si vous constatez une augmentation significative de vos factures, sans raison apparente, cela veut peut-être dire que votre chauffe-eau est en perte d’efficacité et qu’il sollicite davantage d’énergie pour fonctionner.

Comment prolonger la durée de vie de son chauffe-eau ?

Conseils et astuces pour entretenir son chauffe-eau

  • Installation d’un adoucisseur d’eau : si votre eau est dure, l’installation d’un adoucisseur d’eau peut aider à réduire l’accumulation de dépôts de calcaire dans votre chauffe-eau électrique ou ballon thermodynamique, ce qui peut prolonger sa durée de vie.
  • Entretien régulier : que l’eau de votre réseau soit douce, neutre ou calcaire, il est conseillé de réaliser un entretien de la cuve, et une vérification des anodes, tous les 2 à 3 ans.
  • Surveillance des signes de problèmes : soyez attentif aux signes de problèmes potentiels, tels que des fuites, bruits inhabituels ou baisse de pression de l’eau, et agissez rapidement pour les résoudre, afin d’éviter des dommages plus importants.

L’importance d’opter pour un chauffe-eau adapté à son eau

Choisir un chauffe-eau adapté à la qualité de votre eau est essentiel pour assurer son efficacité, sa durabilité et réduire les risques de problèmes à long terme. Avant d'acheter un nouveau chauffe-eau, il est recommandé de faire tester la qualité de votre eau par un plombier professionnel qui déterminera le modèle le mieux adapté à vos besoins.

Pour une eau douce et agressive

Une eau douce et agressive peut entraîner la corrosion du chauffe-eau. Il est conseillé de choisir des modèles ACI ou ACI hybride. Leur anode à courant imposé garantit une protection renforcée contre la corrosion de la cuve. Privilégiez les modèles utilisant une résistante blindée ou stéatite.

Pour une eau dure et minéralisée

Le calcaire présent dans une eau dure et minéralisée peut entartrer la résistance du cumulus électrique, qui consomme alors plus d’énergie pour fonctionner. Il est conseillé de choisir un appareil équipé d’une résistance en stéatite, qui ne sera pas en contact direct avec l’eau grâce à son fourreau protecteur.

En résumé, différents éléments peuvent influer sur la durée de vie de votre chauffe-eau. En suivant les conseils cités, vous pourrez maximiser la performance de votre cumulus et assurer un approvisionnement fiable en eau chaude dans votre foyer pour les années à venir.

Trouver votre artisan Plombier

Laisser un commentaire

 

* Champs obligatoires

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation