Quels sont les avantages et les inconvénients d’une micro-station ?

    Avec une micro-station d'épuration, traitez vous-même vos eaux usées de manière éco-responsable

    La micro-station d'épuration permet d'effectuer tout le pré-traitement, le traitement et la clarification des eaux usées au sein d'un même dispositif, qu'il s'agisse du stockage, de la dégradation ou de la décantation des particules en suspension. Respectueuse de l'environnement, la micro-station est extrêmement compacte et peut être installée même dans un petit jardin. Elle n'est aucunement tributaire de la qualité des sols et est très rapide à installer. Découvrez avec Guide Artisan les avantages et inconvénients des micro-stations.

    Micro-station : une solution pratique et écologique

    Pour ce qui est de leur mise en place, les micro-stations font partie des systèmes les moins contraignants. Grâce à une taille compacte, bien moins importante que celle des fosses septiques, elles peuvent être installées sur des petits terrains.
    Etant donné le rejet direct des eaux usées dans la nature, le terrassement nécessaire reste relativement limité. Les travaux induits par leur pose sont donc beaucoup moins importants et préservent l’état du jardin.
    Si toutefois aucun espace n'était disponible, vous pouvez toujours envisager une pose hors-sol du système.

    Les micro-stations sont de véritables stations d’épuration autonomes miniaturisées. Parfaitement écologiques, elles sont donc une solution idéale pour la préservation de l’environnement. Les eaux usées sont traitées par des bactéries naturellement présentes dans ces eaux avant d’être évacuées sous-terre. Selon les régions, ces eaux peuvent même être réutilisées comme système d’irrigation sous-terraine.
    De plus, terminées les odeurs nauséabondes que les propriétaires de fosses septiques ont l’habitude de retrouver. L’oxygénation permanente du circuit empêche ce type de nuisance et évite l’installation de conduites d’évacuation en hauteur.

    La micro-station reste un système exigeant

    Si les avantages des micro-stations sont importants, il ne faut pas négliger certains points avant d’en faire l’acquisition.

    Il est tout d’abord important de garder en tête que les micro-stations sont des systèmes actifs. Vous devrez donc penser à l’installation du système électrique lié, à savoir le compresseur, qui est à installer en extérieur ou dans le garage. La micro-station consomme donc de l’énergie en tout temps et ajoutera quelques euros de plus sur votre facture d’électricité.

    S’il est possible de couper le système pendant quelques jours sans aucun problème, la micro-station n’apprécie pas les interruptions prolongées. Les bactéries sont en effet performantes lorsqu’elles ont en permanence des matières à traiter. Au-delà d’un mois de coupure (vacances…), il faudra plusieurs semaines avant que la micro-station soit à nouveau parfaitement opérationnelle.

    Enfin, la micro-station est plus exigeante que les fosses toutes-eaux au niveau des vidanges. Selon le volume du réservoir recevant le dépôt des boues, vous devrez potentiellement vidanger la station tous les 1 à 2 ans. Le choix d’opter pour un système plus ou moins compact est donc tout aussi important par rapport à leur entretien.

    Les avantages des micro-stations restent malgré suffisamment intéressants comparés à ses quelques défauts. De plus, ce système écologique reste une technologie récente et sera donc amené à évoluer avec les années. Le fait qu’elle séduise autant de propriétaires actuellement ne peut que booster son développement, d’autant que le nombre de marques les proposant ne cesse de croître !

    Laisser un commentaire