Savoir poser un hydrofuge de toiture pour une habitation parfaitement imperméabilisée

    Couvreur nettoyant un toit avant la pose d'un hydrofuge

    La pose d'un imperméabilisant pour toiture permet non seulement de renforcer sa résistance, mais aussi, avec la ventilation et une bonne isolation, d'éviter les problèmes d'humidité dans une habitation.
    Tout en limitant l'apparition de mousses et moisissures, il permet d'allonger la durée de vie de la toiture. Il s'agit donc d'une opération à effectuer régulièrement et qui n'est pas à négliger.

    Comment choisir son hydrofuge pour toiture ?

    Il existe 2 types d'hydrofuges pour toiture :

    • L'hydrofuge filmogène
    • L'hydrofuge à effet perlant

    Tandis que l’hydrofuge filmogène forme un film en séchant, l’hydrofuge à effet perlant est un produit à base d'eau qui s'imprègne à l'intérieur de la tuile, laissant davantage respirer la toiture.
    Si l’hydrofuge à effet perlant est plus onéreux, il assure cependant une durabilité nettement plus élevée.

    Veillez à bien vous tourner vers des hydrofuges liquides, dédiés aux matériaux de couverture. Les peintures hydrofuges étant exclusivement dédiées aux façades. Il existe cependant certains hydrofuges liquides dits “colorés”, permettant de raviver pour quelques années les couleurs des tuiles et ardoises défraîchies par le temps.
    Sur des toitures en lauze, ou autres types de pierres, préférez malgré tout les hydrofuges incolores, pour ne pas risquer de dénaturer ces matériaux bruts.

    Les étapes clés pour poser son imperméabilisant de toiture

    En ce qui concerne la pose et les étapes préliminaires, celles-ci doivent être effectuées avec le plus grand soin, dans des conditions optimales de sécurité et sous une météo clémente.
    Il est possible d'étendre la pose sur deux journées, pour laisser la toiture sécher intégralement après l’étape de nettoyage.

    Car en effet, avant d’appliquer tout produit hydrofuge, il est indispensable de nettoyer au maximum la toiture :

    • Remplacez ou réparez toute tuile cassée
    • Appliquez un fongicide pour attaquer les moisissures restantes
    • Après avoir laissé le fongicide agir suffisamment longtemps, utilisez un jet d’eau ou idéalement un nettoyeur haute-pression pour laver le toit en profondeur
    • Vous pouvez éventuellement terminer en appliquant un anti-mousse, pour offrir une protection supplémentaire à la toiture sur la durée

    Une fois la toiture parfaitement sèche, vous pouvez débuter la pose du produit hydrofuge que vous aurez choisi.
    Le produit doit être étendu de manière bien homogène et appliqué à l'aide d'un rouleau, d'un airless ou d'un pulvérisateur manuel, du bas vers le haut, en deux passes. L’application de la deuxième couche étant à effectuer dans l’idéal de 30 minutes à 1 heure au maximum après la première passe.

    Une opération chronophage et complexe, mais indispensable pour assurer une bonne résistance et une bonne tenue des toitures dans la durée. Avec un coût allant de 10 à 35€ le m², l’investissement est largement rentabilisé avec des matériaux de couverture mieux parés contre les intempéries.

    Laisser un commentaire