Retour

Comment procéder à l'évacuation du condensat du climatiseur ?

condensat climatiseur

07 juin 2021

De temps en temps, il est nécessaire de procéder à l’évacuation du condensat de vos climatisations. On vous explique tout sur le sujet !

Au cours du processus de refroidissement, tout type d’appareil de climatisation (pompes à chaleur, climatiseurs mobiles, climatiseurs réversibles, climatiseurs split, etc.) capte les calories et l’humidité dans l’air. Une petite quantité d’eau, les condensats, s’échappe alors du compresseur. Ce phénomène est tout à fait normal ! Cependant, elle doit être évacuée. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Les condensats de climatisation : quand faut-il s’en inquiéter ?

Les condensats de climatisation concernent tout type de climatiseur :

  • le climatiseur monobloc ;
  • le climatiseur split, qui comporte une unité extérieure et une seule unité intérieure ;
  • le climatiseur multi split, qui comporte un groupe extérieur et plusieurs unités intérieures pour rafraîchir plusieurs pièces ;
  • le climatiseur mobile, plus silencieux ;
  • le climatiseur à gaines, qui s’installe dans un faux-plafond ou sous les combles ;
  • le climatiseur réversible ou la pompe à chaleur air air (PAC air air). Installer une climatisation réversible sert de mode de chauffage en hiver, comme un radiateur.

Cependant, lorsque l’humidité de l’air extérieur augmente en été ou que les systèmes de climatisation s’usent, le phénomène peut s’intensifier. Les condensats se mettent alors à stagner, provoquant des conséquences néfastes : mauvaises odeurs, accumulation de poussières, prolifération de bactéries et infiltrations d’eau.

Ces désagréments peuvent impacter l’efficacité énergétique de votre appareil, vous empêchant de réaliser des économies d’énergie sur votre facture électrique et impactant le confort thermique de l’espace climatisé lors des fortes chaleurs.

Les techniques d’évacuation

Tuyau d’évacuation

Un climatiseur fixe comme un climatiseur portatif peut être équipé de tuyaux pour évacuer l’eau jusqu’au système d’évacuation des eaux usées ou des eaux pluviales. Cette installation de climatisation nécessite une pente, un point d’évacuation sanitaire et l’accord de la copropriété pour les travaux de raccordement.

Le tuyau est nettoyé par l’installateur dans le cadre du contrat d’entretien.

Pompe de vidange

Faire installer une pompe de vidange est très simple : elle ne nécessite ni pente, ni tuyauterie apparente. Elle s’insère simplement à l’intérieur de votre climatiseur central, puis le relie à l’évacuation sanitaire du logement.

Son nettoyage se fait au moment de l’entretien de climatisation annuel.

Récupération de l’eau

Les condensats peuvent être utilisés pour les tâches domestiques. Il s’agit d’eau déminéralisée et non-potable. Elle peut contenir des germes provenant de l’air ambiant ou du système de climatisation.

Entretien des bacs à condensat

Les bacs à condensat doivent être entretenus régulièrement. Pour cela, vous devez :

  • éteindre votre clim ;
  • retirer le capot et enlever les grilles ;
  • débrancher le câble d’évacuation et retirer les bacs ;
  • nettoyer les bacs à l’eau savonneuse ou à la javel ;
  • vider les condensats.

Cette opération peut être réalisée par les installateurs de votre clim, dans le cadre du contrat d’entretien annuel, qui peut être collectif si toute la copropriété dispose du même système de chauffage et climatisation. Un professionnel se chargera également de régler la climatisation dans chaque pièce, vérifier votre consommation d’énergie, faire l’appoint du fluide frigorigène dans le circuit frigorifique, surveiller la qualité de l’air, etc.

Vous cherchez un pro pour procéder à la mise en service, à l’entretien et à la pose de climatisation ? Ou encore pour un bilan thermique ou un dépannage ? Rendez-vous sur Guide Artisan et trouvez votre bonheur en seulement quelques clics !

Trouver votre artisan Climatisation

Laisser un commentaire

 

* Champs obligatoires

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation