Retour

Tout savoir sur le solivage en bois

solivage en bois

15 sept. 2021

La solive est une pièce de charpente ou de plancher qui permet d’assurer la solidité et la durabilité des bâtiments en ossature bois.

Chevrons, lames, lambourdes, traverses, liteaux, cales, pannes, étriers, fermes, poutres et solives… Difficile de s’y retrouver dans le vocabulaire de la construction à ossature bois ! Pourtant, la solive fait partie des pièces de bois nécessaires pour stabiliser les planchers et les charpentes. Voici tout ce qu’il faut savoir.

Qu’est-ce qu’une solive ?

Tout comme le madrier ou le bastaing, la solive est une pièce de bois de charpente. Il s’agit d’une poutrelle perpendiculaire à la lambourde, qui soutient le plancher de la pièce au-dessus, une terrasse en bois, les lattes de plafonds ou les panneaux d’un plafond suspendu sous les combles.

Par rapport aux madriers et aux bastaings qui sont réservés à des gros travaux de menuiserie et de construction de charpente en bois, ces poutrelles sont de dimension réduite. En général, elles sont issues de bois massif dur, comme le chêne ou le châtaignier, ou d’essences de bois résineux, comme le pin, le sapin du nord, l’épicéa ou le mélèze.

Quel budget prévoir pour un solivage de plancher ?

Le budget pour les poutres en bois dépend de l’essence de bois choisie pour vos solives et de la surface à recouvrir.

Cependant, mieux vaut faire appel à un charpentier pour assurer des travaux de qualité. Prévoyez entre 40 et 70 € HT/m2.

Solivage en bois : le réaliser en 4 étapes

1. Le dimensionnement

L’espacement entre deux solives (entraxe) doit avoisiner les 40 centimètres. Pour calculer le nombre de solives nécessaire, mesurez la largeur de la pièce et divisez le résultat par 40.

Calculez ensuite la section des solives, en fonction de la portée (c’est-à-dire la distance entre les murs où sont fixées les solives principales) et du poids du plancher et du revêtement de sol qui reposera dessus. Il peut s’agir d’un plancher de bois brut ou en panneaux de bois (panneaux OSB, bois lamellé-collé, contreplaqué, etc.).

2. Installer les solives sur les murs

Commencez par tracer sur les murs des repères à 2,5 mètres du sol (hauteur sous plafond standard). Sciez ensuite deux solives à la bonne longueur, puis percez-les à l’aide d’un foret à bois. Commencez par un trou à 15 cm de chaque extrémité, puis percez tous les 50 cm.

Vous pouvez alors positionner la poutre en bois, vérifier son niveau et la fixer avec des goujons d’ancrage.

3. Poser les solives traversantes

Clouez un madrier sur les solives fixées au mur, puis coupez les solives traversantes à la bonne longueur. Découpez à chacune de leurs extrémités une rainure de l’épaisseur du madrier. Posez toutes les solives en appui sur les madriers, en respectant un écartement d’environ 40 cm. Enfin, clouez-les.

4. Installer les entretoises

Il vous reste à fixer les entretoises comme renfort pour vos solives. Il vous suffit de scier les solives à longueur d’entraxe pour obtenir une entretoise. Clouez-les à 15 cm du mur, puis tous les 150 cm.

Ce qu’il faut retenir

  • La solive est une pièce de charpente ou de plancher qui permet d’assurer la solidité et la durabilité des ossatures en bois ;
  • lors de la réalisation d’un plancher, une charpente ou autre structure en bois, ne négligez pas les calculs !
  • pour la pose d’un plancher ou la construction d’une charpente traditionnelle, faites confiance à des charpentiers professionnels.

Laisser un commentaire

 

* Champs obligatoires

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation