Retour

Focus sur la tomette

tomette

14 sept. 2022

Découvrez les tomettes, leurs couleurs vives et leur charme.

Connaissez-vous ces petits carreaux de terre cuite, souvent de couleur rouge et de forme hexagonale qui recouvrent nombre de sols dans le sud-est de la France ? Il s'agit bel et bien de la tomette ! Très présente à l'intérieur des habitations, elle peut cependant être posée en extérieur également, où son charme ne laisse personne indifférent ! Apprenons-en davantage sans plus tarder sur ce type de carrelage à la fois rustique et original.

Quelles sont les caractéristiques d'un sol en tomettes ?

Les tomettes sont des carreaux carrés, hexagonaux ou octogonaux qui peuvent avoir des teintes variées allant du beige au rouge foncé en passant par l'orangé. Tantôt traditionnels tantôt modernes, leur aspect dépend essentiellement de leur mode de cuisson : au feu de bois, au gaz ou à l'électricité. Très résistants à l'usure, il peuvent être composés d'argile ou de grès.

Les tomettes en argile ont un aspect mat et présentent une certaine porosité qui les prédisposent à être un revêtement de choix dans les maisons anciennes afin d'en évacuer l'humidité. Son épaisseur lui permet d'être fraîche en été et tiède en hiver pour un grand confort d'utilisation ! Attention toutefois : son entretien est assez contraignant.

Les tomettes en grès ont certes la forme et la couleur des tomettes traditionnelles, mais leur surface est plus lisse et plus uniforme au niveau de la teinte. Si elles ne présentent pas le même charme, elles présentent néanmoins l'atout de ne nécessiter que peu d'entretien.

Côté pose, les tomettes sont généralement posées sur une chape sable et chaux et peuvent convenir tant en rénovation qu'en construction. L'artisan procède la plupart du temps à une pose en joints décalés en raison de la différence de taille qui peut exister entre les différentes tuiles.

Entretien des tomettes

Les carrelages poreux participent à rendre une habitation plus saine en absorbant l'humidité, mais pas que ! Malheureusement, cette propriété les rend également plus sensibles aux tâches, dont il peut être difficile de se débarrasser. Le mieux est donc de protéger régulièrement votre carrelage en terre cuite en commençant par le laver avec de l'eau chaude et du savon noir et en laissant bien sécher avant de décaper.

En effet, si les tomettes sont encrassées, vous pouvez utiliser un décapant spécifique ou du vinaigre blanc pour enlever les traces de graisse ou de mortier. Enfin, vous pourrez imperméabiliser chaque carreau avec de l'huile de lin, de l'essence de térébenthine ou une cire adaptée. Votre dallage restera ainsi resplendissant ! Sachez enfin que si les tomettes ont été traitées dès leur sortie du four, leur entretien vous sera facilité puisque celles-ci auront pu bénéficier de l'application d'une résine antitache et hydrofuge qui représente une première barrière contre les aléas du temps.

Les sols en terre cuite sont à la fois esthétiques et résistants, tout en apportant de l'authenticité à tous les intérieurs, en particulier si vous optez pour les tomettes anciennes et leurs multiples nuances. Si leur entretien est certes plus contraignant qu'un carrelage traditionnel, elles n'en demeurent pas moins un atout de charme incontestable pour votre décoration intérieure ou extérieure !

Trouver votre artisan Carreleur

Laisser un commentaire

 

* Champs obligatoires

Projet

Salle de bains

Projet

Chauffage / Climatisation